Guy Breton

P’tit Max, comme on aime le surnommer dans le Beaujolais, a repris les vignes familiales en 1987. La viticulture n’était pourtant pas dans ses plans de vie avant que Marcel Lapierre (eh oui), ne le convainque qu’il faille absolument reprendre l’héritage familial : des vieilles vignes magnifiques sur Morgon. Une fois décidé, il commence à faire du vin sous la férule de Marcel et fera aussi la rencontre de Jacques Néauport qui deviendra vite son mentor.

Premier millésime en 1988. Déjà ses vins se distinguent, surtout par la localisation des vignes qui se trouvent au nord-est sur les parcelles de St-Joseph et Grands Cras sur le terroir des Charmes : un climat plus frais et plus tardif alliant finesse et profondeur. Le style Breton c’est donc des vins de Morgon qui ont un style très bourguignon, surtout lorsqu’on a la patience d’attendre un peu les cuvées.

À la vigne, Max travaille un peu moins de 7 hectares de manière la plus respectueuse de la nature. Aucun produit de synthèses n’est utilisé. Selon la pluie et le beau temps, quelques passages de sulfate pour traiter l’oïdium, un peu de cuivre pour le mildiou, enherbement, labour… Les vendanges sont tardives, même souvent plus tard que les copains qui ont des vignes dans le coin de la Côte de py. Tous les vins sont en macération carbonique, dont la durée varie selon les cuvées. Ensuite le tout passe au vieux pressoir vertical, sans aucun ajout. Puis le vin est élevé soit en cuve époxy, soit, pour les vieilles vignes, dans des futs qui proviennent du célèbre domaine de la Romanée-Conti. Les vins verront une mini dose de so2 lors du dernier soutirage pour la mise en bouteille.

Il produit actuellement cinq cuvées : un beaujolais-villages, la Marylou (du prénom de sa fille ainée), un Morgon générique, deux cuvées de Morgon vieilles vignes, (les vieilles vignes et P’tit Max), et finalement un vin sur Régnié. Max a mis la main il y a quelques temps sur de belles vignes en Chiroubles; il s’amuse de temps en temps à en faire des magnums. Fait à noter, à partir de 2009, les très vieilles vignes de Morgon vont maintenant dans la cuvée P’tit Max…dont certaines ont plus de 100 ans.

appellation: morgon, regnié, beaujolais villages
superficie: 6,5 h
climats: commune de Saint-Joseph et grand cras AOC Morgon
village de Régnié-Durette AOC Régnié
sols: roche et sable en decomposition, schistes
conduite de vigne: taille en gobelet, travail des sols (labour)
mode de culture: bio, sans certification
production: 13 000 bouteilles
vins disponibles:  morgon 2010, régnié 2011, ptit max 2011, morgon VV 2011 Mag
vins à venir: les premiers 2012 à l’automne

À venir

  • Deviens Glouer

  • LE JUS DE LA SEMAINE

    LORENZO CORINO

    ACHILLE 2007

    45,81 $ caisse de 6